• Tadao Ando, Art Centre, 2011, © Tadao Ando et Château La Coste 2016. Photograph © Andrew Pattman 2016

Une journée au Château La Coste – Nature, Art et Gastronomie

  • Tadao Ando, Art Centre, 2011, © Tadao Ando et Château La Coste 2016. Photograph © Andrew Pattman 2016

C’est non loin d’Aix-en-Provence et plus précisément sur la route de la Cride (Le Puy-Sainte-Réparade) que je me rends un week-end au printemps. Une journée ensoleillée avec un tout petit air frais, des arbres qui fleurissent, le chant des oiseaux et un paysage Provençal magnifique s’ouvre à moi lorsque j’arrive à l’entrée du Château La Coste. Pour ceux qui ne connaissent pas c’est un domaine viticole de plus de 200 hectares tenu par Patrick McKillen, célèbre collectionneur Irlandais, épaulé par sa soeur Mara, passionnée par notre belle région. Je vous emmène avec moi dans cette belle découverte.

Château la Coste

Une matinée au coeur des vignes

Au sein du domaine, 125 hectares sont dédiées aux vignes et pas n’importe lesquelles puisque celles-ci sont labellisées « Agriculture Biologique » ! Sur le site même on trouve le Chai de vinification, en d’autres termes, le vin Château La Coste est fait sur place. Après une visite guidée passionnante et riche en informations précises mais accessibles, il est temps de déguster les vins. Du blanc au rouge en passant par le rosé, c’est une bonne occasion pour se glisser dans la peau d’un oenologue et de s’initier à cet art de vivre.

château la Coste

Jean Nouvel Cuverie 2008. © Jean Nouvel ADAGP Paris 2015 Photograph Andrew Pattman © 2015

Photo : Andrew Pattman

Un déjeuner en terrasse

Pour la pause du midi, rendez-vous à La Terrasse, l’un des 3 restaurants du domaine. Le temps de s’offrir un moment de plaisir et de calme tout en profitant de la belle terrasse ombragée. En plat j’ai choisi de déguster une salade de saison aux poires pochées au balsamique, bleu de chèvre et noix. Je vous laisse imaginer cette explosion de saveurs en bouche, et mieux encore je vous invite à essayer par vous même ! Il paraît aussi que la tarte à l’oignon est LA spécialité du Château La Coste, alors ce sera pour la prochaine visite 🙂 Cette salade étant très copieuse pour ma part je n’ai pas pu prendre de dessert qui avaient l’air tout aussi succulents et frais. Tous les produits sont d’une grande qualité puisque ils proviennent des producteurs et éleveurs du coin, mais aussi du jardin (bio, bien évidemment) du Château.

Château la Coste

La promenade Art & Architecture l’après-midi

Une fois ce délicieux repas terminé, je me dirige naturellement vers le magnifique parcours d’art avec un des guides du Château la Coste. « Crouching Spider » de Louise BOURGEOIS, « Oak Room » de Andy GOLDSWORTHY, « La Chapelle » de Tadao ANDO, la « Drop » de Tom SHANNON… sont à couper le souffle ! Les oeuvres d’art sont les unes plus impressionnantes que les autres et nous emmènent dans la réflexion des artistes qui les ont créées. Lorsqu’on arrive au point le plus haut du domaine où se trouve la Chapelle, une vue sublime s’ouvre sur les vignes, le domaine, sur le Mont Ventoux (Vaucluse) et le Lubéron, on pourrait y rester pendant des heures. Du coup, je vous conseille de prévoir pour cette promenade des chaussures de sport et deux bonnes heures de visite.

Drop

Spider

L’exposition « Mountains and Seas » d’Ai Weiwei

Pour l’artiste chinois Ai Weiwei, ce n’est pas une mais deux nouveautés qui arrivent au sein du domaine. Cet artiste contemporain présente non seulement ses oeuvres lors d’une exposition temporaire mais installe aussi une nouvelle structure permanente. Vous pourrez notamment retrouver l’oeuvre intitulée Ruyi Path. Cette sculpture architecturale symbolisme un sceptre issu de la culture Chinoise représentant le pouvoir et la bonne fortune. D’ailleurs, les pavés utilisés pour réaliser ce chemin sont ni plus ni moins les anciens pavés du Vieux Port de Marseille, qui a été récemment rénové. Pour ce qui est de l’exposition « Mountains and Seas », Ai Weiwei nous emmène au coeur de son histoire personnelle en la mêlant à la mythologie Chinoise. L’utilisation de la technique du cerf-volant chinois et des jeux d’ombres et de lumières sont époustouflantes ! Cette exposition est installée jusqu’au 17 juin 2017.

Ai Weiwei

 

 

Trackback from your site.

Leave a Reply